Sandrine Tremblay, présidente de Krome Services a publié une lettre d’opinion intéressante au sujet de la décarbonation des bâtiments.

Elle y explique comment on ne doit pas tout miser sur les bâtiments neufs pour atteindre les objectifs de réduction de GES.

« Le Conseil du bâtiment durable du Canada est d’avis que l’atteinte des objectifs de réduction de GES s’appuiera fortement sur le secteur du bâtiment et qu’il faudra impérativement « moderniser, rénover et décarboner des centaines de millions de mètres carrés d’espace ».

Elle mentionne aussi le triple avantage pour les gestionnaires de bâtiments à prendre des mesures dès maintenant pour réduire leur impact environnemental.

« Éviter les contraintes réglementaires à venir, profiter des incitations financières qui permettent des projets de décarbonation financés en quelques années seulement, et se démarquer aux yeux des locataires et utilisateurs des espaces. »

Voyez la lettre complète dans La Presse